scolopendre


scolopendre

1. scolopendre [ skɔlɔpɑ̃dr ] n. f.
XVe; scolopendrie 1314; lat. scolopendrium, gr. skolopendrion
Fougère à feuilles coriaces, qui croît sur les rochers, les vieux murs. « Des touffes de scolopendre suspendues comme de longs rubans d'un vert pourpré » (Bernardin de Saint-Pierre). scolopendre 2. scolopendre [ skɔlɔpɑ̃dr ] n. f.
• 1558; « serpent fabuleux » 1552; lat. scolopendra, mot gr., même o. que 1. scolopendre
Animal arthropode, au corps formé de vingt et un anneaux portant chacun une paire de pattes, couramment appelé mille-pattes.

scolopendre nom féminin (latin scolopendrium, du grec skolopendrion) Fougère aux feuilles rubanées sous lesquelles sont alignés les sporanges le long des nervures. ● scolopendre nom féminin (latin scolopendra, du grec skolopendra) Grand myriapode chilopode venimeux du sud de la France. (Sa morsure est douloureuse.)

scolopendre
n. f. ENTOM Mille-pattes carnassier à la morsure venimeuse, courant sur le pourtour de la Méditerranée et dans les régions tropicales. Syn. (oc. Indien, Polynésie fr.) cent-pieds.

I.
⇒SCOLOPENDRE1, subst. fém.
ZOOL. Animal arthropode, carnassier et venimeux, au corps formé de vingt et un anneaux portant chacun une paire de pattes. Synon. mille-pattes. Chaque dimanche, les landaux amenaient au parvis de l'église Saint-Vincent-de-Paul des cargaisons de blattes, hannetons, capricornes, araignées, empuses, mantes et scolopendres, dont les mandibules, rostres, griffes et dards amassaient et protégeaient des entrepôts de rhum, café, arachides, coprah, poivres (GIONO, Chron., Noé, 1947, p. 195).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1552 « sorte de serpent fabuleux » (RABELAIS, Quart livre, chap. 34, éd. R. Marichal, p. 158: scolopendre, serpent ayant cent pieds comme le descript le saige ancien Nicander); 2. 1558 entomol. (G. RONDELET, Hist. des poissons, trad. en fr. [par L. Joubert], l. XVI, chap. XII, p. 357: Scolopendre marine [...] Scolopendres de terre). Empr. au lat. scolopendra « scolopendre (insecte); scolopendre de mer ou néréide », et celui-ci au gr. mêmes sens.
II.
⇒SCOLOPENDRE2, subst. fém.
BOT. Plante cryptogame vasculaire de l'ordre des Fougères, à feuilles en fer de lance, indigène, vivace, qui croît sur les murs et les rochers dans les lieux humides et ombreux. Les feuilles de la scolopendre (...) sont très-entières, pétiolées, longues, vertes, luisantes; les organes de la fructification forment sur le dos de la feuille deux rangs de lignes parallèles (KAPELER, CAVENTOU, Manuel pharm. et drog., t. 2, 1821, p. 658).
Prononc. et Orth. V. scolopendre1. Étymol. et Hist. 1314 scolopendrie (Chirurgie Henri de Mondeville, éd. A. Bos, § 1951); XVe s. scolopendre (Grant herbier, éd. G. Camus, n ° 427). Empr. au b. lat. scolopendrion (ds ANDRÉ Bot.) et celui-ci au gr. .
STAT.Scolopendre1 et 2. Fréq. abs. littér.:31.

1. scolopendre [skɔlɔpɑ̃dʀ] n. f.
ÉTYM. XVe; scolopendrie, 1314; lat. scolopendrium, grec skolopendrion.
Bot., cour. Plante cryptogame vasculaire de l'ordre des fougères, indigène, vivace, à feuilles coriaces, qui croît sur les rochers, les vieux murs humides (→ Dont, cit. 7).
0 Sur ses flancs bruns et humides (…) flottaient au gré des vents des touffes de scolopendre suspendues comme de longs rubans d'un vert pourpré.
Bernardin de Saint-Pierre, Paul et Virginie, p. 48.
————————
2. scolopendre [skɔlɔpɑ̃dʀ] n. f.
ÉTYM. 1558; « serpent fabuleux », 1552; lat. scolopendra, mot grec même orig. que le précédent.
Animal arthropode (Myriapodes chilopodes), au corps formé de 21 anneaux portant chacun une paire de pattes, plus couramment appelé mille-pattes.
0 Sous la poussière, ça bougeait doucement, scorpions bleu-noir, scolopendres dont les anneaux se multipliaient à l'infini, avec leur tunique articulée (…)
Jean Cayrol, Histoire d'une prairie, p. 53.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • scolopendre — vulgaire, ou Langue de Cerf, Splenium, Hemionitis. Les herbiers la nomment Scolopendria, et Lingua cervina …   Thresor de la langue françoyse

  • scolopendre — obs. form of scolopender …   Useful english dictionary

  • Scolopendre — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Scolopendre », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Scolopendre (fougère), est une fougère de… …   Wikipédia en Français

  • scolopendre — (sko lo pan dr ) s. f. 1°   Terme de botanique. Genre de fougères dans lequel on distingue la scolopendre des officines, dite vulgairement langue de cerf, herbe à la rate, herbe hépatique, asplenium scolopendrium, L. 2°   Terme d entomologie.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • scolopendre — I. SCOLOPENDRE. s. f. Sorte d herbe medicinale. II. Scolopendre. s. f. Est aussi une sorte de petit insecte à cent pieds …   Dictionnaire de l'Académie française

  • SCOLOPENDRE — s. f. T. de Botan. Espèce de capillaire dont les feuilles sont larges d un à deux pouces, longues de douze à quinze, et qui croît dans les puits, les fossés humides, etc. SCOLOPENDRE, est aussi un terme d Entomologie, et désigne Un genre d… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • SCOLOPENDRE — n. f. T. de Botanique Fougère à longues feuilles, qui croît dans les régions humides et ombreuses. SCOLOPENDRE est aussi un terme d’Entomologie et désigne un Genre d’insectes sans ailes, de la famille des Mille pieds, qui ont le corps long et… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Scolopendre (fougere) — Scolopendre (fougère) Pour les articles homonymes, voir Scolopendre …   Wikipédia en Français

  • Scolopendre (fougère) — Pour les articles homonymes, voir Scolopendre. Scolopendre …   Wikipédia en Français

  • Scolopendre (arthropode) — Scolopendra Scolopendra …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.